Le terme poulet désigne le coq et la poule de chair sans distinction de sexe. Quand on parle d'un poulet il se peut qu'il s'agisse d'une femelle donc d'une poule.

Celle-ci n'aura pas pour métier premier la ponte. Elle fera ici et là quelques œufs. Mais en tout cas de manière très irrégulière et instable. Choisissez parmi nos poules pondeuses si vous préférez un bon rendement en œufs.
Le coq et la poule de chair ont tout deux des caractéristiques de croissance différentes, certains préfèreront les poules, d'autres les coqs.

Le coq viendra à être plus lourd et donc une fois plumé et vidé représentera un poids plus important qu’une poule. Il pourra servir également à la découpe. La poule, elle, constituera par contre un poulet plus rond et intéressant à rôtir. Elle correspondra aussi au besoin de familles avec peu de couverts à table.

La majeure partie des gens privilégiera un mélange des deux afin d'avoir de gros sujets et d'autres moins importants.
Nous proposons des poulets de 5 à 8 semaines de plusieurs souches différentes avec des caractéristiques de croissance et qualité différentes.

Demandez nous conseil sur la sélection de vos souches !

 

 

Le terme poulet désigne le coq et la poule de chair sans distinction de sexe. Quand on parle d'un poulet il se peut qu'il s'agisse d'une femelle donc d'une poule.

Celle-ci n'aura pas pour métier premier la ponte. Elle fera ici et là quelques œufs. Mais en tout cas de manière très irrégulière et instable. Choisissez parmi nos poules pondeuses si vous préférez un bon rendement en œufs.
Le coq et la poule de chair ont tout deux des caractéristiques de croissance différentes, certains préfèreront les poules, d'autres les coqs.

Le coq viendra à être plus lourd et donc une fois plumé et vidé représentera un poids plus important qu’une poule. Il pourra servir également à la découpe. La poule, elle, constituera par contre un poulet plus rond et intéressant à rôtir. Elle correspondra aussi au besoin de familles avec peu de couverts à table.

La majeure partie des gens privilégiera un mélange des deux afin d'avoir de gros sujets et d'autres moins importants.
Nous proposons des poulets de 5 à 8 semaines de plusieurs souches différentes avec des caractéristiques de croissance et qualité différentes.

Demandez nous conseil sur la sélection de vos souches !
 

  •  

 

L'alimentation, l'eau de boisson pour volailles

De manière générale une volaille quelle qu'elle soit a besoin d'une alimentation équilibrée et de qualité (mélange céréalier de blé, maïs, tourteau de soja).

A l'arrivée, nous conseillons pour toutes les volailles démarrées de mettre un aliment de démarrage proposé dans vos commerces, et ce, durant les quinze premiers jours. Cet aliment peut être appelé miettes, granulés. Il ressemble tout simplement à de petites croquettes qui sont idéalement prévues pour apporter aux volailles tout ce qui leur est nécessaire (protéines, minéraux et céréales).

A la suite de cette période, aucune denrée ne doit être donnée de façon excessive. Ce principe, applicable pour tout type d'animal, peut paraître évident mais il est important de le rappeler.

Le second facteur de succès est la qualité de l'eau, pensez à la renouveler souvent. Veillez également à rincer l'abreuvoir et à le nettoyer avec du désinfectant adapté assez régulièrement. Le vinaigre blanc peut également constituer un bon nettoyant notamment contre le calcaire qui peut se déposer sur votre petit matériel d’abreuvement.

Attention, Si vos poulets sont avancés en âge ils supporteront moins bien la chaleur, de part leur gabarit. Du coup, en période estivale, pensez à changer encore plus régulièrement l'eau de boisson.

Les animaux préfèreront une eau fraiche et propre. Ceci leur permettra de garder de l’appétit et une meilleure croissance.

 

Conseils pour le poulailler de vos volailles

De façon à réduire les risques de mortalité en élevage et afin d'avoir des animaux en pleine santé, travaillez vos litières !

Il est essentiel de laisser le poulet de chair (comme toute autre volaille) dans un environnement sain.

Deux éléments sont importants, l’ambiance c'est-à-dire la qualité de l’air et le taux d’humidité.

Pour cela évitez tant que possible les points d'humidité à l'intérieur du poulailler. Supprimez tant que possible les gamelles d’eau qui peuvent se renverser et faites l’acquisition de matériel suspendu ou en tout cas placé à la hauteur des animaux.

Attention à régler correctement la hauteur de sorte à ce que vos volailles puissent correctement s’abreuver. Pour cela observez les et ajustez afin qu’elles puissent accéder à l’abreuvoir sans une trop grande difficulté. Leur taille variant au fur et à mesure des semaines il convient d’ajuster régulièrement votre matériel.

Il faut impérativement vérifier de façon fréquente si la litière (paille, copeaux) est sèche en surface. En mettant simplement sa main sur la litière il est facile de le constater. Si tel était le cas, pensez à renouveler partiellement la litière de sorte à ce que la partie supérieure en contact avec les animaux reste bien sèche.
Renouvelez complètement la litière en cas de fuite d'eau, n'hésitez pas à augmenter la fréquence de remplacement de la litière en période humide.

La densité d'animaux, c'est-à-dire leur nombre au mètre carré, va accentuer ou lisser les problèmes de litières. Nous pouvons vous aider à évaluer combien en acquérir. Le surnombre peut aussi être source de cannibalisme chez vos volailles.

Evitez tant que possible de mélanger les espèces et les âges, de ce fait vous limiterez les risques sanitaires dans votre élevage.

A 5 semaines votre volaille a simplement besoin d'être abritée des courants d'air et d'avoir une bonne litière constituée de paille ou de copeaux de bois. Laissez là grandir 15 jours à 3 semaines avant de la faire sortir (surtout en début de printemps et à l'automne).

Conseils pour le nettoyage des poulaillers de vos volailles

En fin de bande :

Une attention toute particulière devra être accordée à l'entretien du poulailler.

Celui - ci devra rester propre et être nettoyer à fréquence régulière. Ainsi vous éviterez des problèmes sanitaires. C’est là aussi un point important pour le bien être et la santé de vos poulets.

Afin de conserver une qualité d'élevage, il est important de nettoyer régulièrement le poulailler. Pour cela il faut tout d'abord sortir tout le petit matériel. Puis enlever entièrement la litière (Celle-ci au passage fera le bonheur de vos plantes).

Ensuite à l'aide d'un jet d'eau ou idéalement d'un nettoyeur haute pression, laver le poulailler.

Appliquer en respectant le dosage un désinfectant ( qui peut éventuellement avoir la double capacité - désinfectant + insecticide) sur les parois et sous la toiture. L'idéal reste d'appliquer ce produit dilué en "micro gouttes" à l'aide d'un pulvérisateur à dos que l'on utilise aussi pour le jardin.

L'utilisation de GRESIL ou de CHAUX VIVE peuvent augmenter l'efficacité du nettoyage, attention certains de ces produits sont à manipuler avec précaution et mieux vaut demander conseil à un vendeur spécialisé.

Laisser sécher une journée et préparer la nouvelle litière avec de la paille ou des copeaux de bois propres.

Nettoyez aussi le petit matériel puis rincez-le avant d’y pulvériser un désinfectant.

N’oubliez pas de tenir vos volailles à l’abri des rongeurs.

Logo

Copyright ©. Tous droits réservés.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.